Le chèque énergie : une aide simple et solidaire

Il n’est pas rare qu’avec l’arrivée du mois d’avril, de nombreuses personnes se questionnent sur le chèque énergie. Véritable soutien aux foyers déclarés comme étant en précarité énergétique, cette subvention annuelle vous permet de payer vos factures d’énergie, électricité ou gaz, vos combustibles, bois ou fioul, mais également des travaux de rénovation. Cette aide est accessible à près de 8% de la population, soit 5,8 millions de Français. Mais concrètement, quelles sont les démarches pour bénéficier de cette prime ? Pour répondre à cette question, la rédaction vous propose un guide complet afin d’obtenir votre chèque énergie.

Sommaire :

A quoi sert le chèque énergie ?

Avant de savoir comment demander son chèque énergie, il est important de comprendre comment il fonctionne et à quoi il donne droit. Initialement, il remplace le tarif de nécessité électrique ainsi que le tarif spécial de solidarité gaz. Cette démarche a permis d’étendre l’offre à un plus grand nombre ainsi que de la revaloriser. L’aide devient donc plus importante pour appuyer les familles en difficulté à la transition énergétique. Bien entendu, le rôle premier du chèque énergie reste de permettre aux ménages très modestes de subvenir à leurs besoins primaires en énergie.  

document démarche chèque énergie

Payer ses factures d'énergie ou rénover son logement

Avant tout utilisé à cet effet, le chèque énergie peut vous aider à payer, complètement ou partiellement, vos factures d’énergie. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous lorsque vous choisissez cette option :

  • Un paiement par courrier : lorsque vous recevez votre chèque, vous pouvez décider de le renvoyer à votre fournisseur par courrier postal. Ce mode de paiement doit toujours être accompagné d’un document contenant vos références clients ainsi que de votre numéro de client, à inscrire au dos du chèque
  • Un paiement en ligne : vous pouvez également faire le choix du paiement en ligne pour régler votre facture. Pour cela, vous devez vous rendre sur le site gouvernemental du chèque énergie et y inscrire votre numéro de chèque
  • Un règlement en main propre : en ce qui concerne les combustibles de chauffage, vous pouvez remettre directement votre chèque à votre fournisseur. Cependant, aucune monnaie peut être rendue lors de votre achat
  • Un règlement automatisé : il est également possible que l’envoi du chèque se fasse directement vers votre fournisseur. Dans ce cas-là, il vous faudra faire une demande auprès de l’administration fiscale

Vous pouvez également choisir de financer des travaux de rénovation de votre logement grâce à ce chèque. Cumulable avec les autres aides financières gouvernementales, il vous permettra d’améliorer les performances énergétiques de votre foyer afin de réaliser des économies d’énergie. Toutefois, il est nécessaire de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour superviser les travaux afin de profiter de l’offre.

Les droits liés aux chèques énergie

Les chèques énergie vous donnent des droits supplémentaires, notamment vis-à-vis des fournisseurs d’énergie. Ils permettent, en général, de supprimer tous frais additionnels comme :

Le chèque énergie vous protège également d’une diminution de puissance lorsque l’on entre dans la trêve hivernale.

Quelles sont les démarches pour obtenir le chèque énergie ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le chèque énergie et sur ce à quoi il donne droit, il vous faut savoir comment en bénéficier. Pour cela, rien de plus simple, seules deux étapes sont nécessaires :

  • Vérifier son éligibilité à l’offre 
  • Faire sa demande auprès de l’administration fiscale

Vérifier son éligibilité

Pour être éligible au chèque énergie, il faut être considéré en situation de précarité énergétique. Pour cela, des plafonds de revenus ont été mis en place pour pouvoir apporter une aide plus importante aux ménages dans le besoin. Ces plafonds se basent, entre autres, sur le revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC). Les UC sont déterminés selon le schéma suivant :

Le plafond maximal de revenu par unité de consommation étant de 10 700€ on peut imaginer une famille de quatre personnes dont l’unité de consommation globale ferait donc 2,1 UC soit un plafond de 22 470€. Ainsi, si le RFR de ce foyer est plus important que 22 470€, le ménage ne sera pas éligible. Pour vous assurer que vous êtes bien bénéficiaire de l’offre, vous pouvez réaliser une simulation du chèque énergie en déterminant l’UC de votre foyer et son niveau de ressource.

Une autre condition, qui est amenée à disparaître, est la nécessité d’être imposable à la taxe d’habitation. Que vous en soyez exonéré ou non, votre logement doit être imposable à cette taxe.

Le montant du chèque énergie

Afin d’offrir aux particuliers une aide solidaire, simple et juste, l’Etat a diversifié le montant du chèque énergie en fonction des revenus et de la taille du foyer. Ainsi, si vous remplissez les conditions d’éligibilité du chèque énergie, vous pourrez prétendre aux tarifs suivants :

 RFR inférieur à 5 600 € par UCRFR de 5 600 € à 6 700 € par UCRFR de 6 700 € à 7 700 € par UCRFR de 7 700 € à 10 700 € par UC
1 UC194 €146 €98 €48 €
Entre 1 et 2 UC240 €176 €113 €63 €
2 UC ou plus277 €202 €126 €76 €

Il est important de noter que ce chèque n’est pas encaissable par la banque, non-cessible et non-divisible. Cela vous oblige donc à rembourser vos frais en une fois, au nom de la personne ayant reçu le chèque.

Faire sa demande de chèque énergie

Enfin, si vous êtes éligible, il est temps de faire votre demande. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de remplir votre déclaration de revenus annuelle, même si vous n’êtes pas imposable, et de l’envoyer. L’administration fiscale étudiera votre dossier et vous inscrira dans la liste des bénéficiaires si vous remplissez les conditions. A partir de ce moment, vous pourrez recevoir votre chèque énergie entre fin mars et début avril, selon les régions.

Le chèque énergie est une aide simple qui ne demande pas beaucoup de démarches. Seule votre déclaration de revenus peut vous rendre éligible à cette offre. N’oubliez donc pas de la remplir chaque année, même si vous ne payez pas d’impôt sur le revenu. De plus, quelques modifications du chèque énergie en 2020 pourront être faites. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur son évolution.

Les personnes éligibles au chèque énergie sont les ménages en situation de précarité énergétique, dont les conditions de ressources sont très modestes. Il est également indispensable que le logement soit imposable à la taxe d’habitation, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, et même si vous êtes exonéré de cet impôt.
Le chèque énergie vous permet de payer une facture envoyée par votre fournisseur d’énergie (gaz ou électricité) mais également de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Ces travaux vous permettront de diminuer votre consommation d’énergie et ainsi réaliser des économies.
Le chèque énergie vous est automatiquement envoyé lorsque vous procédez à l’envoi de votre déclaration de revenus. L’administration fiscale, qui détermine votre éligibilité, envoi ce chèque entre fin mars et début mai en fonction de votre région.
Le montant du chèque énergie dépend de votre Revenu Fiscal de Référence (RFR) par unité de consommation. Selon ces paramètres, vous pourrez bénéficier d’un chèque entre 48€ et 277€.
0 %
Des Français

Plus de 8% des Français sont éligibles au chèque énergie.