Comment bénéficier du chèque énergie 2020 ?

Comment demander son chèque énergie 2020 ?

Depuis 2018, le chèque énergie a pris une place plus importante sur l’ensemble des aides financières gouvernementales. Après son ouverture et sa revalorisation, c’est près de 5,8 millions français qui peuvent désormais profiter de cette subvention. Que vous en profitiez pour réaliser des travaux de rénovation énergétique ou que vous l’utilisiez pour régler une facture d’électricité, de gaz ou de combustible, cette aide se veut avant tout simple et solidaire afin de combattre la précarité énergétique. On vous dit tout ce qu’il y a à savoir pour obtenir votre chèque énergie 2020 !

Sommaire :

Conditions et envoi : comment obtenir mon chèque énergie 2020 ?

Pour obtenir son chèque énergie, plusieurs paramètres sont à respecter, notamment en ce qui concerne les conditions de ressource des ménages. Si vous êtes éligibles, vous recevrez automatiquement votre subvention, mais il est toujours important de connaître vos droits en cas d’erreur d’envoi.

demande en ligne chèque énergie 2020

Les conditions d'éligibilité du chèque énergie 2020

En 2020, rien ne change. Les conditions restent les mêmes que les années précédentes. Seul le niveau de revenu fiscal de référence (RFR) est étudié pour déterminer l’éligibilité d’un foyer à l’offre. Cela permet de simplifier grandement les démarches et de rendre plus facilement accessible la prime. Ainsi, des plafonds de revenus ont été instaurés pour définir les conditions dites de précarité énergétique :

Au-delà de quatre personnes, chaque membre supplémentaire augmentera de 3 210€ le plafond de revenu éligible.

Recevoir son chèque énergie 2020 : quelles démarches ?

Si vous souhaitez recevoir votre prime énergie, rien de plus simple, il vous suffit de remplir et d’envoyer votre déclaration de revenus. Quel que soit votre niveau de revenu et que celui-ci soit imposable ou non, il est impératif de remplir sa déclaration de revenus et de la faire parvenir à l’administration fiscale. Une fois reçue, cette dernière étudiera votre dossier et déterminera votre éligibilité au chèque énergie. Elle pourra alors vous faire parvenir votre prime par voie postale entre le mois d’avril et de mai selon votre région de résidence. Vous pouvez également demander à ce que votre chèque soit directement envoyé à votre fournisseur d’énergie pour simplifier et automatiser le paiement de votre facture. Mais attention ! A cause de la récente crise sanitaire de covid-19 qui a touché le monde depuis le début de l’année, il est possible que l’envoi des chèques énergie ai pris du retard. N’hésitez pas à consulter le calendrier d’envoi.

Barème et montant : comment est calculé le chèque énergie 2020 ?

Une fois que vous avez vérifié votre éligibilité et fait la demande de votre chèque énergie, il ne vous reste plus qu’à découvrir la somme qui vous sera accordée. Celle-ci dépend à la fois du niveau de revenu, mais également de la taille du foyer exprimé en unité de consommation (UC).

calendrier chèque énergie 2020

Le barème 2020 du chèque énergie

Pour déterminer la taille d’un ménage et donc le plafond de revenus lui correspondant, une unité particulière a été mise en place : l’unité de consommation. L’UC attribue à chaque individu une valeur selon le schéma suivant :

Ainsi, si l’on considère l’unité de consommation d’une famille de quatre personnes, on obtient 2,1 UC. Connaître son UC permet de déterminer le montant de la prime énergie qui peut vous être accordée.

Le montant du chèque énergie en 2020

Comme énoncé précédemment, la somme inscrite sur le chèque énergie dépend de deux facteurs :

De ce fait, la somme du chèque énergie peut varier en fonction de ces deux paramètres afin de faire profiter des meilleures offres aux personnes les plus en difficultés.

 RFR inférieur à 5 600 € par UCRFR de 5 600 € à 6 700 € par UCRFR de 6 700 € à 7 700 € par UCRFR de 7 700 € à 10 700 € par UC
1 UC194 €146 €98 €48 €
Entre 1 et 2 UC240 €176 €113 €63 €
2 UC ou plus277 €202 €126 €76 €

Le chèque énergie se veut donc être une aide simple et solidaire pour permettre à tous d’entamer une transition énergétique. Son montant ne peut pas dépasser 277€, mais il reste cumulable avec d’autres aides financières telles que Ma Prime Rénov, le Crédit d’Impôt, l’Eco-PTZ ou toute autre prime énergie. Ces dernières vous permettront de financer des travaux de rénovation énergétique comme le remplacement d’une chaudière, d’un autre système de chauffage ou d’isolation afin de réduire vos factures d’énergie sur le long terme. Si vous respectez les conditions d’éligibilité, le chèque énergie devrait vous être envoyé automatiquement. Cependant, vous pouvez toujours vérifier votre éligibilité sur chequeenergie.gouv.fr.

Vous avez des questions ?

Les bénéficiaires du chèque énergie sont les ménages modestes en situation de précarité énergétique. Cela signifie donc qu’il existe des plafonds de ressources exigibles. De plus, qu’il s’agisse d’une résidence principale, secondaire ou d’un logement-foyer, l’habitation doit pouvoir être imposable à la taxe d’habitation.
Le chèque énergie est une aide financière proposée par l’Etat pour épauler les ménages les plus en difficultés. Il peut être utilisé pour régler les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz ou de combustible (comme le fioul ou le bois), mais aussi pour financer des travaux d’économies d’énergie. Cela a pour but d’inciter les particuliers à entamer des travaux d’efficacité énergétique et d’améliorer les performances de leur logement.
Pour recevoir son chèque énergie, il est simplement nécessaire de remplir et d’envoyer sa déclaration de revenus de l’année. L’administration fiscale pourra alors étudier votre éligibilité et ainsi réaliser l’envoi de votre chèque par voie postale ou directement auprès de votre fournisseur si vous le souhaitez. Si vous préférez réaliser des travaux de performance énergétique, vous pourrez demander l’échange du chèque énergie en chèque travaux valide pendant deux ans.
Le chèque énergie entre dans la lignée des aides financières gouvernementales en faveur de l’économie d’énergie. De ce fait, il est cumulable avec plusieurs autres aides comme :
  • Ma Prime Rénov 
  • L’Éco prêt à taux zéro
  • L’offre “Habiter mieux” de l’Anah
  • Les primes énergie CEE
Toutefois, ces subventions ne sont attribuées que lorsque des travaux éligibles de performance énergétique sont réalisés. Cela peut concerner l’isolation des combles ou le remplacement d’une chaudière par exemple.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite