Aides pompe à chaleur air-air : la liste complète 2022

Quelles sont les aides 2022 pour une pompe à chaleur air-air ?

Dans le cadre de la transition énergétique, les pompes à chaleur air-air sont de plus en plus plébiscitées par les particuliers. Aussi, l’État a mis en place des subventions. Découvrez sans plus tarder les aides dont vous pouvez bénéficier en 2022. 

Les aides de l’Etat pour une pompe à chaleur air-air en 2022

Investir dans une PAC air-air c’est bien, mais c’est cher. Afin d’aider les particuliers à financer leur pompe à chaleur, plusieurs dispositifs ont été développés dans le but de réduire leur reste à charge. Découvrez sans attendre toutes les aides auxquelles vous avez droit pour une pompe à chaleur air-air en 2022.

Financer sa pompe à chaleur air- air avec les primes CEE

Les primes CEE (tirées du dispositif Certificats d’économie d’énergie) sont sans aucun doute les aides les plus intéressantes pour bénéficier d’une PAC air-air. Le dispositif des CEE – qu’on appelle également “Primes Energie” a été initié par l’Etat en 2005 par l’intermédiaire de la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) dans le but de contraindre les fournisseurs d’énergie à aider les particuliers à faire des économies d’énergie.

Le montant des primes CEE peut varier de 30 € à 900 €. Pour les obtenir, plusieurs critères rentrent en compte :

  • le type de logement (appartement ou maison) ;
  • la zone géographique du logement ;
  • la société qui propose la prime ;
  • la surface du logement.

L’aide pour une pompe à chaleur air-air dans le cadre des primes CEE peut être versée de différentes manières. Les voici détaillées ci-dessous :

  1. à l‘artisan mandaté pour poser votre PAC air-air ;
  2. sous forme de chèque ;
  3. sous forme de bon d’achat.

Vous souhaitez bénéficier d’une prime Coup de Pouce ? Bénéficiez de la prime Coup de Pouce Chauffage pour financer toute installation de PAC air-eau, eau-eau ou hybride et recevez jusqu’à 4 000 € (sous réserve de respecter les conditions de ressources). Attention, ce dispositif n’est pas compatible avec les modèles air-air !

Enfin, sachez qu’il existe des aides pour réduire le prix des panneaux solaires. C’est notamment utile si vous voulez combiner pompe à chaleur et énergie solaire. 

aide pompe a chaleur air air étapes

 

Obtenir une pompe à chaleur air-air grâce aux subventions des collectivités territoriales

Sachez qu’il existe des acteurs locaux qui peuvent vous aider à financer votre PAC air-air. 

Rendez-vous sur le site de l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement) afin d’y trouver les offres des collectivités locales, départementales ou régionales, et voir si vous êtes éligible à des aides.

Financer sa pompe à chaleur air-air avec l’Anah

Les évolutions des aides de l’Anah

Les aides proposées par l’Anah ont beaucoup évolué et une partie d’entre elles a été remplacée (l’aide “Habiter Mieux Sérénité” par “MaPrimeRénov’ Sérénité” par exemple) par MaPrimeRénov’. Malheureusement, l’achat d’une pompe à chaleur air/air ne rend pas éligible à cette aide.

L’Agence nationale de l’Habitat (Anah) proposait diverses aides afin de permettre aux Français d’entamer des travaux de rénovation énergétique. 

L’aide Habiter Mieux Sérénité par exemple, pouvait proposer une aide pour une pompe à chaleur air-air à destination des ménages modestes et très modestes, à condition d’avoir une consommation réduite de 35 %. Le montant de la prime, lui, variait en fonction des ressources du ménage :

  • pour les ménages très modestes, l’aide pouvait couvrir jusqu’à 50 % du montant de travaux HT dans une limite de 15 000 € ;
  • pour les ménages modestes, l’aide pouvait couvrir jusqu’à 35 % du montant des travaux HT, dans une limite de 10 500 €.

Suis-je éligible à MaPrimeRénov’ si j’achète une PAC air-air ?

Malheureusement non, MaPrimeRénov’ n’est pas disponible pour une PAC air-air. 

Les pompes à chaleur éligibles à MaPrimeRénov’ sont :

  • les pompes à chaleur géothermiques ;
  • les pompes à chaleur air/eau ;

La raison est simple : la PAC air-air relève plus souvent de l’amélioration du confort que de l’amélioration de la performance énergétique du logement, car le plus souvent les PAC air-air sont réversibles. 

L’éco-prêt à taux zéro pour financer sa pompe à chaleur air-air

La PAC n’est pas non plus éligible au prêt à taux zéro. Cependant, jusqu’il y a 2 ans il était possible de demander cette aide pour l’achat et l’installation d’une PAC air/air.

Pour prétendre à ce prêt, il fallait justifier de l’installation d’un équipement permettant d’utiliser une source d’énergie renouvelable. Le crédit pouvait aller jusqu’à 15 000 €. 

Actuellement, ce prêt permet de financer plusieurs travaux de rénovation énergétique en même temps, comme le remplacement de son ancienne chaudière fioul ou au gaz par une installation plus performante (PAC air-eau ou chauffage solaire) et l’isolation des combles ou d’un plancher bas. 

Ainsi, pour 2 travaux, la créance peut être de 25 000 € et de 50 000 € pour 3 travaux. Le délai maximal de remboursement, lui, est de 20 ans.

Le saviez-vous ?

La TVA à taux réduit, que l’on rencontre dans plusieurs travaux de rénovation énergétique, n’est pas valable pour une PAC de ce type. Ainsi, un taux de TVA classique s’applique ici.

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ?

Comparée aux autres types de PAC, la PAC air-air est l’une des moins chères. En effet, le prix d’une pompe à chaleur air-air est compris entre 60 et 90 €/m². Une pompe à chaleur air eau peut, elle, facilement grimper jusqu’à 100 €/m², et jusqu’à 200 €/m² pour une pompe à chaleur eau eau. 

Pourquoi contacter un professionnel RGE ?

Un professionnel qui détient la certification RGE est à même de réaliser vos travaux de rénovation énergétique en respectant un cahier des charges bien précis pour vous assurer la qualité, mais également la sécurité de votre installation.

De plus, seul un professionnel saura vous conseiller au mieux sur le dimensionnement adapté à vos besoins, et ainsi de bénéficier de la meilleure température pour votre intérieur, et ce, tout au long de l’année.

Qu’est-ce qui fait varier le coût d’une pompe à chaleur air-air ?

Le tarif d’une installation varie en fonction de nombreux facteurs. En premier lieu, les performances techniques de la PAC sont un élément déterminant. La performance énergétique d’une pompe à chaleur, mesurée par le COP (Coefficient de Performance), a une influence directe sur le tarif. Plus celui-ci est élevé, plus la pompe à chaleur air-air est coûteuse. De la même manière, plus une pompe à chaleur est puissante, plus celle-ci coûte chère. 

Le prix peut aussi varier en fonction du nombre d’unités que vous souhaitez à l’intérieur. En effet, il sera plus coûteux d’installer 5 unités intérieures plutôt qu’une seule. 

 

FAQ sur les aides pour une pompe à chaleur air-air  

Installer une pompe à chaleur air-air contribue à améliorer la performance énergétique de son logement (maison ou appartement). De ce fait, installer une pompe à chaleur air-air donne droit à des subventions de l’Etat. Les primes pour une pompe à chaleur air-air sont :

  • les primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) : cette aide est versée par les vendeurs d’énergie, qui ont reçu l’obligation de la part de l’Etat d’aider les particuliers à faire des économies d’énergie ;
  • des aides de collectivités locales et départementales (la ville de Brest propose par exemple le dispositif Tinergie).

Le prix d’une pompe à chaleur air-air est assez conséquent au regard de ce que coûtent les autres appareils de chauffage. De ce fait, bénéficier d’une aide pour une pompe à chaleur air-air peut permettre de nombreux foyers à améliorer les performances énergétiques de leur logement. 

Le tarif d’une pompe à chaleur air-air va de 60 € à 90 €/m². Les variations sont dues aux caractéristiques techniques de l’appareil. Il est aussi possible d’installer une PAC air-air réversible. Ces modèles sont un peu plus coûteux car ils comportent un double usage : le chauffage en hiver et la climatisation en été.

MaPrimeRénov’ (anciennement Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique – CITE) ne figure pas parmi les aides pour une pompe à chaleur air-air. Seuls les CEE et certaines aides de collectivités locales et départementales sont disponibles. Les pompes à chaleur air-eau ou les pompes à chaleur géothermiques, elles, sont bien concernées par MaPrimeRénov’.