Le guide ultime de la chaudière à bois

Accueil Chauffage Comment bien choisir sa nouvelle chaudière ? Le guide ultime de la chaudière à bois

La chaudière à bois de A à Z

De plus en plus répandue en France, la chaudière à bois offre des avantages à la fois écologiques et économiques très intéressants. Mode de fonctionnement, types de chaudières à bois disponibles, critères d’achat et avantages, on vous présente ici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une chaudière à bois ?

La chaudière à bois est un système de chauffage central dont le fonctionnement se rapproche beaucoup de la chaudière à gaz classique, mais en plus écologique. Elle permet à la fois le chauffage de l’intérieur du logement et la production d’eau chaude sanitaire. La principale différence est le combustible, qui contrairement au gaz n’est pas d’origine fossile : le bois. Il peut être sous forme de bûches, de granulés ou de plaquettes. De plus, à la différence d’autres systèmes de chauffage écologiques comme la pompe à chaleur, la chaudière à bois ne nécessite pas de chauffage d’appoint en complément. Son rendement est suffisamment efficace pour répondre aux besoins en énergie d’un logement entier, même avec une grande surface à chauffer.

Les différent types de chaudières à bois

Les chaudières à bois bûches

Comme son nom l’indique, la chaudière à bûches produit de la chaleur grâce à la combustion du bois inséré sous forme de bûches. On en distingue deux types :

  • la chaudière bûches à tirage naturel ;
  • la chaudière bûches à tirage forcée.

Le type de combustion (montant, horizontal ou inversée) et le rendement peuvent varier selon le modèle. En revanche, les chaudières à bois bûches doivent toujours être rechargées manuellement et souvent de manière quotidienne. Pour un fonctionnement optimal, certains critères sont à prendre en compte lors du chargement comme la longueur des bûches et le taux d’humidité qui ne doit pas dépasser 25 %.

Les chaudières à granulés de bois

Ce deuxième type de chaudière à bois est un peu plus pratique car il demande moins d’entretien. Le gros avantage est que contrairement à la chaudière à bûches, la chaudière à granulés est souvent automatique. Cela évite donc d’avoir à la recharger manuellement. La chaudière à granulés intègre en général un silo de stockage permettant de stocker le bois, qui est ensuite dirigé vers la chambre de combustion pour produire de l’énergie. Outre les granulés, la chaudière à bois déchiqueté (plaquettes) peut également être une option avec le même type de fonctionnement et un très bon rendement. Elle nécessite toutefois une installation plus volumineuse et coûte plus cher à l’achat.

Les technologies utilisées pour les chaudières à bois

En plus des différents modèles de chaudières à bois (bûches, granulés…), il existe aussi plusieurs technologies. On peut notamment citer :

  • la chaudière à bois classique. Le bois est transformé en énergie via un système de combustion permettant de produire de l’eau chaude, qui est ensuite redirigée vers les équipements de chauffage ;
  • la chaudière à condensation, qui comme pour le gaz, a l’avantage de procurer un rendement plus élevé (110 %) que les chaudières classiques en condensant la vapeur d’eau à partir de la chaleur produite par les fumées. Ici, seule la chaudière à granulés peut bénéficier de ce type de technologie ;
  • la chaudière à basse température, qui a l’avantage de consommer moins d’énergie que la chaudière classique grâce à un chauffage de l’eau ne dépassant pas une température de 50°C. Elle est cependant moins puissante et nécessite un conduit de cheminée pour l’évacuation des fumées.
chauffage chaudière à bois

Les critères importants pour choisir sa chaudière à bois

La puissance et le rendement des chaudières à bois

La puissance de votre chaudière à bois est certainement le premier aspect à prendre en compte pour choisir le bon modèle. En effet, une chaudière à bois trop ou pas assez puissante provoquera inévitablement une perte d’énergie et une diminution du rendement. Il faut donc choisir la bonne puissance de chaudière selon la surface de votre logement, la température souhaitée pour le chauffage ou encore la qualité de l’isolation et les déperditions de chaleur associées. En ce qui concerne le rendement, il variera également selon le type de chaudière à bois. Comme introduit plus haut, la chaudière granulés à condensation est le modèle qui offre en général le meilleur rendement.

La production d’eau chaude sanitaire

À l’instar des chaudières à gaz, les chaudières à bois peuvent intégrer plusieurs systèmes de chauffage pour l’eau chaude sanitaire. Ici, il peut être intéressant d’opter pour un ballon tampon permettant de stocker le surplus d’eau produit par la chaudière. Cet excédent peut ensuite être réutilisé pour alimenter le système de chauffage central ou pour la production d’eau chaude sanitaire. Bien que volumineuse, l’installation d’un ballon tampon est généralement conseillée pour une chaudière à bois car cela permet de faire des économies d’énergie et de gagner en autonomie. Les petits logements peuvent toutefois se tourner vers un système de production d’eau chaude instantanée ou à micro-accumulation par manque de place.

Le prix d’achat de la chaudière à bois

Le prix d’une chaudière à bois varie essentiellement selon le type de modèle et de technologie. Voici un petit aperçu des tranches de prix que l’on peut trouver :

  • entre 3 000 € et 10 000 € pour les chaudières à bûches ;
  • entre 4 000 € et 15 000 € pour une chaudière à granulés (voire plus pour les chaudières automatiques à condensation) ;
  • entre 7 000 € et 20 000 € pour les chaudières à bois déchiqueté.

La chaudière à bois représente donc un investissement conséquent, d’autant plus comparé à d’autres énergies comme le gaz. Cela dit, des aides financières sont disponibles pour alléger votre budget. On peut par exemple citer les aides MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA à 5,5 %.

Vos questions sur la chaudière à bois

La chaudière à bois permet un chauffage de qualité et la production d’eau sanitaire pour les logements de toute taille avec un bon rendement énergétique. Par ailleurs, le bois est le combustible le moins cher du marché et sa combustion est bien plus propre que des énergies fossiles comme le gaz.

L’installation d’une chaudière à bois ne nécessite généralement pas de gros travaux. Il faudra simplement la raccorder au système de chauffage existant et éventuellement installer un conduit d’évacuation des fumées si nécessaire.

La chaudière à granulés est souvent plus appréciée de par son meilleur rendement et surtout son aspect pratique grâce au chargement automatique. Toutefois, la chaudière à bois est généralement moins chère et reste très efficace.