MaPrimeRénov’ : quelles économies sur vos travaux de rénovation ?

par Marie

Si vous souhaitez vous lancer dans des travaux de rénovation afin de faire baisser votre facture de chauffage, vous pouvez profiter d’un coup de pouce de l’État grâce à MaPrimeRénov’. Le principe ? Subventionner l’achat et la pose de matériels performants (chaudières économes, isolants, etc.). Découvrons les avantages de MaPrimeRénov’ et la marche à suivre…

De quoi parle-t-on ? 

Lancée en janvier 2020, et renforcée en octobre de la même année dans le cadre du Plan de relance, MaPrimeRénov’ remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). C’est une prime qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique des logements. Très utile par exemple lorsque l’on souhaite faire des travaux dans sa maison afin de la vendre au meilleur prix. 

Qui sont les bénéficiaires ?

Depuis octobre 2020, MaPrimeRénov’ est accessible à l’ensemble des propriétaires (quels que soient les revenus), que vous occupiez ou pas le logement. On notera que c’est une aide qui est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes. 

Quels travaux peut-on faire financer ? 

Tous les travaux d’économie d’énergie ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov’. Le ministère de la Transition écologique a listé ainsi les travaux que vous pouvez entreprendre avec cette prime :

– Poêle et chaudière à granulés et cuisinière à granulés

– Poêle et chaudière à bûches et cuisinière à bûches

– Foyer fermé, insert

– Pompe à chaleur géothermique

– Chaudière solaire combinée

– Pompe à chaleur air/eau

Chauffe-eau solaire individuel

– Ventilation double flux

– Chaudières gaz à très haute performance énergétique

– Raccordement aux réseaux de chaleur ou aux réseaux de froid

– Chauffe-eau thermodynamique

Isolation des murs, des parois vitrées, des plafonds et des combles

– Dépose et enlèvement de cuve à fioul

– Borne de recharge pour véhicule électrique

A noter 

Les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

Attention

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) n’est pas éligible à MaPrimeRénov’. 

Quel est le montant de la prime ? 

Le montant de MaPrimeRénov’ dépend du niveau de revenus de chacun et de la situation géographique du logement. En effet, un barème spécifique a par exemple été mis en place pour la région Ile-de-France. 

Ainsi, 4 catégories de revenus ont été créé en fonction du niveau de revenus : bleu, jaune, violet et rose. La demande de subvention doit être réalisée sur le site maprimerenov.gouv.fr

Lors de la présentation de cette aide, le ministère de la Transition écologique a donné l’exemple d’un couple avec 2 enfants, habitant en région et ayant des revenus annuels de 30 500€ : « Pour remplacer une vieille chaudière par une chaudière à granulés, l’aide de l’Etat pourrait être de 15 900€ pour un coût de travaux, estimé à 18 000€ ».

Bon à savoir

Pour créer votre compte, vous avez besoin d’un certain nombre de justificatifs :

– Votre dernier avis d’impôt sur le revenu

– Votre adresse email

– Vos devis des travaux

Comment en profiter ? 

Pour profiter de cette aide, les travaux doivent avoir commencés après le 1er octobre 2020. Dans le cas contraire, vous pouvez encore profiter du Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique (CITE) en vous renseignant auprès de votre centre des impôts. 

Important

Le versement de MaPrimeRénov’ intervient à la fin des travaux, dans un délai de 2 à 3 semaines après le dépôt du dossier complet accompagné des devis et des factures. 

Est-ce une aide cumulable ? 

MaPrimeRénov’ est une aide cumulable avec d’autres aides à la rénovation énergétique comme les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), ou encore les aides des collectivités territoriales ou celles d’Action Logement (AL). 

Bon à savoir

En plus de MaPrimeRénov’, vos travaux bénéficieront d’un taux réduit de TVA à 5,5 %.

Une aide également pour les copropriétaires

Les syndicats de copropriété peuvent eux aussi solliciter l’aide à la rénovation énergétique. Celle-ci est versée au syndicat de copropriétaires pour le financement des travaux de rénovation globale qui garantissent une amélioration significative (au moins 35%) du confort et de la performance énergétique. Le montant de l’aide est plafonné à 3 750€ par logement. 

Bon à savoir

Les propriétaires bailleurs n’auront accès à MaPrimerénov’ qu’à partir de juillet 2021 afin d’améliorer la performance énergétique de leur logement. Ainsi, ils pourront le rendre plus attractif sur le marché locatif.

Nos guides sur les primes energies :

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire