Comment limiter sa consommation de chauffage ?

par batiste

Le marché propose différents types d’isolants thermiques pour l’ensemble d’une construction. Vous avez alors le choix entre un isolant minéral, synthétique, végétal et animal pour profiter d’une bonne isolation et limiter votre consommation en chauffage. Faisons un point sur chaque type d’isolant pour savoir lequel privilégier. 

Isoler la toiture

En rénovation ou sur du neuf, l’isolation de la toiture est certainement la prioritaire. Sachez alors que vous avez plusieurs isolants et techniques possibles selon vos combles. En l’occurrence, il y a la laine de verre, la laine de roche, la laine de lin, le liège, l’ouate de cellulose et la laine de bois. Certains de ces matériaux sont plus écologiques que d’autres, comme la laine de bois et la cellulose. De même, le prix de chaque isolant peut varier en fonction de sa capacité d’isolation et de ses caractéristiques. Vous comprenez donc qu’il est nécessaire de déterminer ces éléments avant de choisir le matériau qui vous convient. 

plans travaux isolation

Isoler les murs

Pour les murs, on distingue une isolation par l’intérieur et celle par l’extérieur. Ces deux méthodes sont toutes efficaces et avantageuses. Le choix dépendra uniquement de vos envies.

L’isolation extérieure est connue pour éliminer efficacement les ponts thermiques et la condensation dans les murs. Elle vous permet également de gagner en économie d’énergie. Vous devez tout de même savoir que ce type d’isolation des murs a un coût plus cher. De même, sa mise en place réclame un accord des services d’urbanisme de la municipalité. En principe, vous pouvez opter pour un isolant minéral, synthétique ou naturel pour isoler les murs par l’extérieur.Mais le choix du matériau dépend surtout de la région et de l’environnement dans lequel vous vous situez. 

En ce qui concerne l’isolation intérieure, il est parfaitement possible de faire appel aux mêmes matériaux isolants. Son avantage est qu’aucune autorisation n’est indispensable pour réaliser les travaux. 

Isoler les ouvertures

Pour bien isoler la maison et limiter sa consommation énergétique, il faut tenir compte de l’isolation des ouvertures. La porte d’entrée et les fenêtres peuvent vous permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économie en énergie. 

Pour ce faire, il suffit de choisir le meilleur type de vitrage, notamment le double ou le triple vitrage. Ces deux options apporteront une excellente isolation thermique et acoustique. De la même façon, le matériau de la structure peut aussi contribuer à l’isolation de votre habitation. Les fenêtres en métal, comme l’acier et l’alu offrent alors une meilleure performance. Rappelons également que vous pouvez penser au moment de la construction de favoriser l’effet d’isolation, en privilégiant une protection et un emménagement en métal, par exemple. 

Isoler le plancher

L’isolation du plancher peut s’effectuer par le dessus ou par le dessous selon votre préférence. Les travaux par le dessus consistent à ajouter une épaisseur au sol. On la privilégie généralement lors d’une rénovation, mais notez qu’elle n’est pas des plus faciles à mettre en œuvre. Néanmoins, elle offre une efficacité indéniable. Pour l’isolation par le dessous, il faudra disposer d’un accès d’environ 1 m de hauteur sous le sol. Autrement dit, vous devez avoir une cave, un vide-sanitaire ou un sous-sol pour la mettre en œuvre. Quoi qu’il en soit, il est préconisé d’utiliser des matériaux biosourcés comme le bois, le chanvre, etc. 

Que dit la législation ?

Bien isoler sa maison est indéniable pour limiter la consommation énergétique d’une habitation. Mais il faut aussi noter que les travaux d’amélioration énergétique sont soumis à des normes et des labels stricts. 

Il y a alors la norme la Règlementation Thermique ou RT 2012 qui concerne particulièrement la construction neuve. Remplacée par la RT 2022 au 1er janvier 2022, cette norme présente l’ensemble des contraintes à respecter en matière de consommation d’énergie dans le neuf. 

Le label BBC ou Bâtiment Basse Consommations’applique à tous les bâtiments qui présentent d’importantes performances énergétiques. Dans cette catégorie de certification, les critères sont moins exigeants que ceux de la maison passive. Néanmoins, il est obligatoire pour les bâtiments concernés. La labellisation BBC garantit une isolation améliorée, une orientation adaptée des ouvertures vitrées, une haute qualité d’étanchéité à l’air et l’utilisation d’énergies renouvelables pour le chauffage ou l’eau chaude.

Enfin, la certification RGE ou Reconnus Garants de l’Environnement est une norme de qualité exigée aux professionnels qui remplissent les critères de réalisation de travaux d’économie d’énergie dans les appartements. Lorsque vous envisagez d’améliorer la performance énergétique de votre maison, faire appel à un professionnel certifié RGE est indispensable.

Suivre la consommation de ses équipements électriques et de son chauffage 

Pour réduire sa consommation, il faut savoir où agir en priorité. C’est ce que proposent les assistants connectés d’économie d’énergie comme Ecojoko : l’appareil détecte automatiquement la consommation d’électricité de vos différents équipements, dont vos radiateurs. Vous savez enfin combien vous dépensez en euros (et en watts) pour vous chauffer. En plus de ça, la solution intelligente vous permet :

  • de suivre l’évolution de la consommation d’électricité en temps réel et dans le temps ainsi que les économies réalisées,
  • d’analyser votre consommation et de vous comparer à des foyers similaires pour savoir comment vous consommez,
  • d’avoir un accompagnement et des actions concrètes pour optimiser chaque équipement et économiser !

De quoi économiser 18% en moyenne, avec une solution simple pour garder le fil.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire