Quels travaux réaliser avant de vendre un logement ?

par batiste

Dépenser de l’argent avant de vendre un logement peut vous permettre d’en gagner beaucoup au moment de la revente (jusqu’à + 30 %). Mais pour ne pas dilapider votre apport pour votre nouvelle résidence principale, on vous propose nos recommandations pour séduire à tous les coups les acquéreurs potentiels.

Pour vendre un bien immobilier, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté. La concurrence peut être rude au sein d’une même copropriété ou d’une même rue. Pour que l’agent immobilier rédige un avis de valeur immobilier à la hauteur de vos attentes opter pour des travaux de mise en conformité.

Un bien mis en lumière avec de belles photos immobilières donnera plus envie de se déplacer pour une visite, et s’il est en très bonne état limitera la négociation. Voici nos idées de travaux rentables avant de vendre

Peinture avant de vendre ce n’est pas une option

Lorsqu’on a pour projet d’acheter et qu’on visite un appartement ou une maison, la première minute est décisive. Il est alors raisonnable de donner un coup de frais à votre logement peut être essentiel. Et pour cela, rien ne vaut un petit coup de peinture sur les murs ! Pas très cher avec la possibilité de le faire sois même s’il faudra user d’huile de coude, cela donnera un nouveau souffle au logement que vous souhaitez mettre en vente. 

La peinture blanche vecteur de luminosité

Choisissez de la peinture blanche ou une couleur neutre (conseil : rechercher des couleurs pastelles) pour permettre au plus grand nombre d’acquéreurs de se projeter avant même de visiter avec des clichés photographiques de qualité. Attention, à ne pas tenter de dissimuler des défauts existants en les cachant sous une couche de peinture. Vous pourriez briser la confiance de l’acquéreur et être accusé de vice caché et donc vous retrouver devant un tribunal.

Jeunesse éternelle pour votre parquet ou votre l’escalier

Véritable atout de charme d’un logement, le parquet en bois massif peut cependant se ternir ou s’abimer avec le temps. Pour qu’il reste en bon état, il faut l’entretenir régulièrement. Qu’il soit huilé, vernis ou ciré, il existe des moyens adaptés d’entretenir chaque parquet. Mais si votre parquet est vraiment très abîmé, vous n’aurez pas d’autre choix que de le « ramener à blanc », c’est-à-dire le poncer afin d’atténuer les aspérités. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à choisir le type de finition souhaité. Même combat pour votre escalier en bois massif. S’il est un peu usé, trop sombre, n’hésitez pas à le peintre dans des tons clairs ou à le vernir. L’aspect n’en sera que meilleur. Pour exécuter le processus, on vous conseil une monobrosse (La monobrosse est un accessoire pratique et innovant pour l’entretien de votre parquet. Il se présente comme un porte-outil circulaire à manche. Sa plateforme est adaptée pour recevoir des brosses et des pads).

L’électricité aux normes ce n’est pas une option

Au moment de vendre votre logement, vous devez être en mesure de remettre le dossier de diagnostic immobilier (DDT), qui inclut le diagnostic des installations électriques, au futur acquéreur. Si l’installation électrique du logement n’est pas aux normes, il peut être intéressant de le moderniser afin de ne pas faire chuter le prix de vente de votre bien. Pour se rendre compte des travaux à réaliser demander à votre artisan le plus proche.

Une fois les travaux effectués, n’oubliez pas de faire valider l’installation par un certificat de conformité électrique délivré par un organisme agréé (le COFRAC). Le diagnostic électrique est en effet obligatoire pour toute vente immobilière et une anomalie pourrait faire fuir certains acquéreurs ou les inciter à négocier le prix de 10 %. Si vous n’avez pas les fonds pour mettre l’électricité aux normes. Si vous ne le réalisez pas les travaux proposer à l’acquéreur un devis voir deux.

Le jardin est sacré, il doit être entretenu

L’extérieur d’une maison peut être l’élément cout de cœur lors d’un achat. Ce serait dommage de le négliger ! Ce n’est pas la peine de vous lancer dans du gros œuvre ou de créer un potager si vous n’avez pas la main verte. Mais, la moindre des choses, est de tondre l’herbe et de donner un coup de frais à votre jardin pour lui permettre de révéler tout son potentiel. Cette étape permettra aux acquéreurs de mieux se projeter dans le logement. Vous ne connaissez pas le rotofile, renseignez-vous et rendez votre jardin plus propre avec peu d’effort.

Commet dit au début de cet article, la première impression est souvent la bonne pour un achat immobilier. Mieux vaut donc mettre toutes les chances de votre côté en effectuant ces améliorations sans vous ruiner. 

Travaux bonus pour une vente réussie

Rénover les pièces techniques

La rénovation des salles d’eau, la salle de bains ou encore la cuisine aménagée peut coûter cher. Si vous souhaitez investir dans ce type de rénovation avant de vendre, sachez que ces deux pièces sont souvent décisives pour une vente. 

Avec la technique du home-staging, il est possible de faire des miracles même avec la vielle cuisine de mamie. De la peinture spéciale meuble, le remplacement du plan de travail ainsi que le changement des poignets peut faire toute la différence lors de la mise en vente.

Vous avez un doute sur le choix des couleurs ou matériaux, faites des simulations en ligne avec un logiciel d’architecture.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire