Quelles aides et subventions pour l’installation d’une climatisation réversible ?

par Tristan

Les systèmes de climatisation sont des solutions particulièrement efficaces lorsqu’il s’agit d’apporter un confort thermique dans votre maison. En raison de ses qualités techniques et environnementales, le climatiseur réversible est un appareil pouvant être onéreux. Heureusement, il existe de nombreux aides et accompagnements financiers qui facilitent son achat. 

Voici un point sur les différentes aides visant à accompagner l’achat d’un climatiseur réversible.

Qu’est-ce qu’un climatiseur réversible ? 

Pour mettre une climatisation dans les pièces de la maison, vous avez un large éventail de choix. Ainsi, entre le climatiseur mobile, le climatiseur mural, le split ou même, le monobloc (apportant une climatisation d’appoint), rafraîchir une pièce peut vite devenir un casse-tête.

Toutefois, il existe un type de climatiseur qui permet d’apporter un excellent confort thermique en toutes saisons. En effet, la climatisation réversible, qui est techniquement une pompe à chaleur air-air, permet en même temps de rafraîchir une pièce durant l’été, et d’apporter de l’air chaud l’hiver venu. Il assume donc une double fonction de chauffage et de climatisation.

ouvrier avec tournevis pour réparer climatisation dans maison

Présentation du split réversible

Qu’il s’agisse d’un climatiseur monobloc ou split, monosplit ou multisplit, les climatisations réversibles comportent différents composants répartis entre l’unité intérieure et l’unité extérieure. Dans le cas des monoblocs, tous les composants sont dans une unité unique, sans groupe extérieur.

Il s’agit notamment de compresseur, de condenseur et d’évaporateur reliés entre eux par une liaison frigorigène. Le plus souvent, cette liaison est assurée par le fluide frigorigène. Les fluides R32 et R410 sont les fluides frigorigènes les plus utilisés dans les climatiseurs réversibles. 

Fonctionnement d’une climatisation réversible

Pompe à chaleur air-air, le climatiseur réversible ne produit pas à proprement parler d’air froid. Plutôt, elle capte les calories contenues dans l’air ambiant d’une pièce et les expulse à l’extérieur. Ainsi, pendant que l’unité rejette l’air chaud, l’unité intérieure injecte à l’intérieur de la pièce à rafraîchir de l’air frais par un transfert d’énergie assuré par le fluide frigorigène.

L’hiver venu, vous pouvez faire augmenter la température à l’intérieur de la pièce en activant votre PAC de façon inverse. Ainsi, l’air chaud diffusé à l’intérieur de la pièce est obtenu à partir de l’air froid extérieur. Ce changement de mode de fonctionnement est possible grâce à une vanne d’inversion située au niveau de l’unité extérieure du split réversible.

Afin de garantir un fonctionnement optimal de votre climatiseur réversible, il est important de lui faire un entretien régulier. En effet, à cause de l’aspiration de l’air ambiant quotidien observée lors de son fonctionnement, votre climatiseur split réversible occasionne, dans les différentes unités, un encrassement des filtres. En conséquence, procédez à un nettoyage minutieux qui vous permet également de garantir une bonne longévité à votre split. Vous pouvez faire appel à un spécialiste, le frigoriste, pour vous assurer l’entretien efficace de votre climatiseur réversible. 

À ce sujet, préférez toujours un professionnel certifié pour la conduite des travaux dans les règles de l’art et le respect des normes en vigueur. Le professionnel certifié RGE vous permet de solliciter les aides mises en place dans le cadre de la transition écologique. Toutefois, les travaux éligibles pour ces aides sont ceux visant les performances énergétiques de votre bâtiment tout en réalisant des économies d’énergies 

Les différentes aides pour l’installation d’un climatiseur réversible

En raison des excellentes qualités économiques et écologiques du climatiseur réversible, les pouvoirs publics ont mis en place tout un dispositif d’aides permettant d’accompagner les ménages dans l’installation de cet équipement. 

La Prime Quelle Énergie

Représentant une aide particulièrement attractive et intéressante. La Prime Quelle Énergie vous autorise à recevoir un chèque de banque. Il s’agit d’un système visant à récompenser tout particulier qui veut réaliser des travaux assurant une économie d’énergie significative.

Cette prime est accordée à n’importe quel particulier, sans condition de revenu, voulant opérer des travaux de rénovation ou de constructions neuves respectueuses de l’environnement. Elle s’élève jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Vous trouverez plusieurs sites spécialisés dotés de simulateur afin de vous aider à estimer le montant de cette aide dans le cadre de vos travaux.

ouvrier réparant une climatisation dans maison

Les aides de l’ANAH

L’Agence Nationale de pour l’Habitat (ANAH) a pour mission de garantir la préservation des logements existants, mais également le développement de l’habitat. Ainsi, elle veille sur la décence des logements. Dans cette mission, l’ANAH accompagne les foyers modestes à améliorer la qualité de leur habitat.

Pour installer une climatisation réversible et en fonction des travaux effectués, l’ANAH soutient les foyers à faibles revenus par deux différents produits. 

MaPrimeRénov’ Sérénité

Accordée pour des travaux qui permettent de réaliser une économie d’énergie minimale de 25 %, cette aide est en fonction du revenu du ménage. Les revenus considérés comme ressources très modestes se voient accompagner à hauteur de 50 % montant hors taxes des travaux. 

Toutefois, cette aide est octroyée dans la limite de 10 000 euros. Cette prime peut être combinée à la Prime Habiter Mieux qui représente environ 10 % hors taxes du montant des travaux. Les revenus considérés comme ressources modestes, quant à eux, se voient allouer une aide de 35 % du montant hors taxes des travaux, mais dans la limite de 7 000 euros.

La prime Habiter Mieux Agilité

Il s’agit d’une aide accordée lorsque vous réalisez un changement de chaudière ou de mode de chauffage, une isolation des combles ou une isolation des murs. Il s’agit donc d’une aide idéale pour accompagner l’installation d’une pompe à chaleur, car elle permet l’élimination de déperdition thermique.Ici aussi, le montant de l’aide est fonction du revenu des foyers. Les revenus situés dans la catégorie des ressources très modestes ont un accompagnement de 50 % du montant des travaux hors taxes, dans la limite de 10 000 euros. En revanche, les revenus considérés comme ressources modestes sont accompagnés à hauteur de 35 % du montant des travaux hors taxes, dans la limite de 7 000 euros.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire